À TOUS LES LECTEURS DU BLOG

Depuis quelques jours le blog reçoit énormément de visites, de témoignages et de commentaires.

Nous mettons tout en oeuvre au sein de CVP pour répondre à tous ; ceux qui nous écrivent ici, par mail, ou qui nous appellent.
Toutes les situations sont regardées, écoutées, entendues, et nous espérons faire au mieux, aider et accompagner au mieux. Malheureusement nous ne pouvons pas répondre à tous aussi vite que nous le souhaiterions, que vous l’attendez.

Aussi, nous vous remercions de comprendre le temps qui nous est nécessaire pour pouvoir vous répondre.

Vous nous écrivez. Hommes, femmes, enfants, ayant vécu ou vivant une situation toxique au quotidien, situation / relation amicale, amoureuse, familiale, professionnelle, et même scolaire. Notre position au sein de CVP n’est pas et ne sera jamais militante. Nous agissons pour les victimes, auprès d’elles. Pour qu’elles se « retrouvent ». Qu’elles reprennent goût à la vie, leur vie. Pour retrouver la confiance en soi, premier moteur, première source pour faire naître des envies, des projets.

Mettre fin à une relation toxique est douloureux, difficile. Urgent. Et pourtant c’est également une question de temps.
Il n’existe pas de « méthode », de « mode d’emploi » pour y mettre un terme. Il existe la volonté, l’écoute, le partage, l’accompagnement. Au sein de CVP, nous sommes là aussi, pour ça.

Chaque situation est urgente pour celui ou celle qui la vit. Nous n’avons pas d’échelle de valeur, pas de graduation.

Alors, à toutes celles et ceux qui sont dans l’attente d’une réponse, nous vous présentons nos excuses pour le temps pris – le temps à attendre.

N’hésitez pas à nous renvoyer votre mail à : associationcvp@gmail.com. Nous ferons au mieux pour que votre demande soit entendue, pour qu’une réponse vous soit faite, au plus vite, mais surtout, au mieux.

4 comments

  1. Je suppose que vous avez déjà évoqué cette possibilité dans votre association, mais… Et si vous proposiez un forum associé à ce blog ?
    Je lis depuis une bonne demi-heures les échanges entre commentateurs et je remarque le soutien entre les uns et les autres, ce besoin de se confier très fort et peut-être encore plus fort celui de soutenir, d’être la petite voix qui sauvera, comme nous aurions aimé l’entendre à l’époque où nous étions au fond.
    Que ce soit « libres » ou encore en « prison », j’ai le sentiment que nos mots entremêlés nous rendent tous bien plus forts.
    Je sais pour en avoir gérer un pour les parents d’enfants autistes que c’est un petit travail et surtout qu’il faut trouver des modérateurs pour que les discussions ne fassent pas plus de mal que de bien, mais je suis sûr que vous trouveriez parmi vos lecteurs des personnes mesurées qui se proposeraient. Je suis sûre que vous auriez même à en refuser🙂

  2. j’approuve complètement l’idée de Valérie. C’est vrai que pour les victimes mais aussi leurs proches, un forum pourrait être un lieu d’échange libre, à toutes heures du jour ou de la nuit (et les nuits sont très très longues parfois). Pour ma part, il est beaucoup plus facile d’écrire, de lire et de partager avec des inconnus que de parler avec des amis ou des proches de notre histoire. A méditer peut-être. En tous les cas votre équipe fait déjà un travail formidable.

    1. Nous avons pensé à un forum. Le risque du forum est son administration et sa modération, que nous ne pouvons pas assurer pour le moment. Or sur un forum, encore plus que dans des commentaires… on trouve de tout…😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s