À L’HEURE DE PARTIR….

3420ee4b214_237b7dc6ef967362-post

Prendre la décision de quitter une personnalité toxique est difficile et douloureux. La culpabilité de partir tout autant que la peur de l’inconnu mais aussi de ce que le MPN va mettre en place retiennent et empêchent souvent, longtemps, cette démarche libératrice. Il faut prendre conscience, accepter, Quand la victime aura fait le chemin  nécessaire, elle conclura qu’elle n’a pas d’autre choix que d’envisager la séparation du partenaire pervers.

La préparation de cette séparation doit se faire le plus discrètement possible. La personnalité toxique, en apprenant votre volonté de vous séparer, va redoubler d’agressivité, de cruauté, de violences, ou encore de la voir préparer un dossier destiné à contrer le vôtre – dossier qui sera un chef d’œuvre de perfidie. Attention, celui qui a démasqué un pervers devient la « bête à abattre ». Elle ne peut admettre d’être quittée, elle ne peut renoncer à son jouet, elle entre dans une rage meurtrière (psychiquement, parfois physiquement) car elle ne supporte pas ce qu’elle qualifie d’abandon.

Il est préférable de choisir un avocat spécialisé dans le harcèlement moral qui pourra vous défendre en toute connaissance de causes et connaît vos souffrances.

Dans le cas de violences physiques, consulter un médecin qui établira un certificat médical, accepter des ITT (Interruption Temporaire de Travail) indispensable pour que la plainte (et non une« main courante ») déposée au commissariat soit remise au Procureur et prise en considération.

Il est indispensable de se constituer un dossier : attestation établissant des faits précis suite à des violations graves des devoirs et obligations du mariage, certificats médicaux, plainte, documents financiers (déclarations de revenus, tout document établissant le train de vie mené par le couple). Mais également tout élément pouvant prouver  :
– la manière dont la personnalité toxique s’adresse à vous (SMS, mails…)
– votre engagement, votre implication en tant que parent si vous avez des enfants (courriers de l’école, attestations médicales, inscriptions aux activités extrascolaires…)
Pensez à demander des attestations à toute personne pouvant justifier de votre moralité, de votre rôle dans votre couple, de votre souffrance (si vous avez des témoins…)

En cas de séparation urgente (violences physiques), vous pouvez demander en vous adressant au commissariat ou au Procureur une injonction d’éloignement, et une mesure de protection
Une requête à fin de divorce pour faute avec demande de mesure urgente est possible. La séparation de corps est alors décidée rapidement avec des mesures afin d’assurer le logement et les ressources financières pour la victime.

Coté finances : les personnalités toxiques ont un besoin de posséder – et les quitter signifie pour eux : les déposséder. Elles vont mettre en place une stratégie cherchant à empêcher la victime d’obtenir ce à quoi elle a juridiquement droit (biens matériels, allocations, pensions alimentaires, prestation compensatoire…). En cas de séparation, ils peuvent se rendre insolvable. Il faut se constituer un dossier avec pièces afin de justifier des besoins matériels évidents pour la personne victime, pour les enfants.

Après des mois, des années à vivre au quotidien avec une personnalité toxique, la victime a perdu énergie, combativité, confiance en elle… La séparation, lorsqu’elle arrive, qu’elle est concrète, lui permet un temps de souffler. Mais un accompagnement est très souvent nécessaire pour ne pas flancher, car le MPN n’aura de cesse de tenter de faire revenir la victime, ou la menacer, lui faire du chantage, tenter de la priver de ses droits, pour qu’elle cède, qu’elle « craque », qu’elle renonce à ce à quoi elle a tout simplement droit.

8 comments

  1. je viens de lire votre article et je suis entièrement d’accord ! personnellement, j’ai demandé le divorce depuis le 26 septembre 2013, j’ai réussi à le faire partir, je vois un psychiatre et heureusement, car comme le dit votre article, il est très difficile de gérer l’après et tout les sentiments de culpabilités et aussi le reste des sentiments amoureux qu’ils restent malgré tout pour cette personne ( dans mon cas, il n’a jamais été violent physiquement), mais très manipulateur et menteur, remarqué, ça va de pair !!! Je tenais aussi à vous remercier pour votre site, je le suie depuis que je l’ai découvert et il m’aide aussi beaucoup, je les tweeter et partager sur Facebook, pour qu’il puisse aussi aider d’autres personnes !! Vous traitez sur un tas de sujet, dont on parle peu ou pas souvent et son souvent méconnu, je tenais à vous remercier !!!!!!!!!! Cordialement BLANCHE

  2. Bonjour, je gâche ma vie avec une personne qui me détruit moralement.
    Je suis sur le point de la quitter mais c’est dur.. beaucoup de culpabilité.. et peur de ce qu’il peut faire contre moi car il est très intelligent…
    Et pour arranger le tout j’ai trois enfants avec cet homme qui me stresse, me manipule, me contrôle et me détruit depuis plus de quatorze ans!
    Merci pour votre site. Je me rends compte que je ne suis pas seule à vivre cela.
    Joanna

    1. je vous ai lu Joana, resté sur votre résolution de le quitter, même si c’est dur, même si vous doutez, la seul solution pour vous c’est le départ, pour vous protéger vous et aussi vos enfants ne l’oubliez pas !! Faîte vous aider, par un psychiatre, un avocat, mais ne doutez pas de vous !!! n’attendez pas qu’il vous détruise encore pendant 14 ans de plus, il faut commencer par quelque chose, vous avez écrit sur ce site, vous vous apercevez que vous n’êtes pas seul, moi aussi, j’ai connu, cela et je vous assure que l’on peut s’en sortir, même si au début ce n’est pas évident, il ne faut pas s’avouer vaincue avant la bataille, soyez forte et vous connaîtrez à nouveau la sérénité !!! courage !!! blanche

    2. Moi vingt huit ans d’humiliations de sa part et de celle de ses parents, entourage etc…
      J’en sors petit a petit mais pas sans mal pour en être arriver la. Aujourd’hui il essaye encore de me faire passer pour la méchante auprès de mes enfants car il se comporte en victime et me menace pour le faire douter car il ne supporte pas de se retrouver face a lui même. Tout s’écroule autour de lui car ceux sont des destructeurs donc ils se détruisent quand ils se rendent comptent que leur victimes s’éloignent et le fait d’être découvert. Je m’en sors et je fais ce qu’il dit me reconstruire quand il voyait que ça me faisait souffrir mais aujourd’hui j’ai vaincu cet amour sans limitessss que j’avais pour lui et je me rend compte qu’il est très en colère au point de m’envoyer des messages qui pourraient me toucher mais je me suis entourée de mines antique personnel.

    3. Le chantage à l’enfant est le premier combat. Voyez l’intérêt, non plus immédiat de vos enfants, (on s’écrase sans cesse pour faire le fusible), mais à plus longue échéance. Dites-vous, surtout si vous avez des filles (!) : quelle image je leur donne, quelle image de moi je veux qu’aient mes enfants; qu’est-ce qu’ils vont reproduire si je continue à m’écraser et donc JUSTIFIER ce système pourri ? Voulez-vous que vos filles deviennent des victimes parce qu’elles ne vous ont pas vu réagir? Moi, ça m’a beaucoup aidé de me dire cela comme une prière perpétuelle, c’était mon bouclier au début. Non seulement pour me libérer de l’emprise, mais aussi pour calmer la révolte et ne pas paraitre complètement dingue quand il me mettait en situation de telle injustice, de tel mensonge en toute impunité. J’espère que cela vous aidera. N’ayez pas peur, tout simplement parce que vous avez pris conscience, donc, vous êtes déjà tirée d’affaire (je n’ai pas dit sans efforts, échecs et souffrances, mais vous avez escaladé la muraille et vu le monde réel autour et que votre place est là et non pas dans sa tête et son « faux monde » qui vous rassurait peut-être au début). Je ne suis pas psy et j’espère que mes paroles vous aideront et ne vous décourageront pas. Vous êtes leur maman! C’est votre responsabilité à vous et elle est magnifique. A voir ma fille aînée, je me dis qu’elle est armée pour la vie, pas blindée, mais on a réussi à faire de cette affreuse histoire du BON . pour ma fille cadette, je vous dirai cela dans quelques années… Deuxième combat : il vous connait mieux que vous ne vous connaissez vous mêmes. En tout cas c’est ce que j’ai vécu et cela vaut le coup que vous y réfléchissiez. Faites-vous face, c’est TRES dur, car il faut accepter ses déficiences tout en menant la libération qui nécessite confiance en soi… La quadrature du cercle en somme!!! Mais pas à pas, ON REUSSIT. Et je peux vous assurer que j’en ai passé des heures de désespoir… Du gâchis, vous avez employé très exactement le bon terme. Ce sont des gens qui cassent tout ce qu’ils touchent. Et finalement on se retrouve complice malgré soi, coupable de ne pas avoir réussi une relation qui en réalité était impossible. On y a usé toute son énergie, énergie qui aurait dû être multipliée et dirigée pour le bien des enfants et du couple, au départ c’était bien ça le projet?! Renoncer à un sale type, cela peut paraitre pourtant évident! Manger un plat pourri, cela ne vient pas à l’idée … et avec un type comme ça, c’est pourtant bien ce qu’on fait! Alors ne refusez pas l’évidence, vous avez des droits d’être humain et vos enfants aussi. Il faut du courage, de la lucidité et c’est dur, mais ça, contrairement à cette relation néfaste, ce n’est PAS IMPOSSIBLE. Une petite citation de Simone de Beauvoir enfin : l’esclave choisit d’obéir… A méditer. BON COURAGE.

  3. Bonjour,
    Une fois de plus j’ai le sentiment que c’est mon histoire qui est écrite !!! Comme quoi c’est une vrai pathologie avec ses vrais symptômes !!! Comment la justice peut elle passer à côté de cela ?!?!

    1. EXCELLENTE QUESTION! Comment un juge (divorce) peut donner la garde alternée, dans mon cas en mesures provisoires, mais quand même! Quelle prudence, vraiment! Mais ça c’est vu de ma fenêtre. De celle du juge : il voit une loque et en face un type socialement impeccable (au sens presque originel du terme). Émotionnellement, vous êtes ravagée, et c’est vous qui passez pour une dingue à l’audience de conciliation, une mère non solide, non fiable, mauvaise mère quoi ! Défaut d’information, de formation des juges? Les gens intervenant en médiation familiale le sont bien eux informés et formés ?! Vous avez affaires à des techniciens du droit. L’essentiel est que les conclusions de défense soient techniquement bien montées. Le contenu totalement mensonger TOUT LE MONDE S’EN FOUT! Vous ne pouvez même pas attaquer en diffamation!! Imparable. Pour ma part j’ai loupé le coche, car je n’avais pas encore mis des mots sur tout ça, je ne regarde pas la TV ne lis pas de journaux et j’étais isolée socialement; je travaillais comme une dingue après 10 ans de « foyer » pour gagner mon indépendance et mon divorce. Les PN je n’avais aucune idée de ce que c’était! Bingo! Visiblement mon avocate non plus cependant… Bref, je suis partie comme en 14 les pauvres poilus, alors la déculottée était à coup sûr… PREPAREZ-VOUS, avec des gens qui savent, ça évite d’abord d’avoir à tout décortiquer et remuer sans cesse la bouse sans comprendre, cela vous renforce d’être compris et vous sort de l’isolement qui vous tue, et techniquement, vous serez paré. J’ai perdu une bataille, j’espère gagner au finish, mais que de mois de souffrance avec cette garde alternée « de m….. » pour citer ma fille aînée, révoltée.
      La justice? on ne fait pas plus inhumain! la justice c’est de la technique.

      1. malheureusement trop de juges aujourd’hui sont frileux. Par peur, sans doute, de prendre une décision inique, une décision qui « se tromperait », ils se retranchent derrière le « conflit familial », recommandant aux parents une meilleure entente…
        Quand Ponce Pilate se lavait les mains, il préparait la bassine à nos juges actuels…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s