PERVERS NARCISSIQUE ET PARENT – DÉFINITION (anglais et français)

779

EN : The « narcissistic pervert » is a person totally devoided of empathy, he has no respect for others, he considers others just as useful objects to give him power, authority… he needs to destroy to exist : and the best victime remains the easy childs, because of there over-confidence and their always requests of love and gratitude !
The fact that he always humiliate his kids all their life destroy their personnality and they can sadly become narcissitic too or dependant !

FR: Le « pervers narcissique » est une personne totalement dépourvue d’empathie, qui n’éprouve aucun respect pour les autres qu’il considère comme des objets utiles à ses besoins de pouvoir, d’autorité. Il a besoin d’écraser pour exister : et la proie rêvée reste l’enfant fragile et malléable, avec sa confiance illimitée et sa soif d’amour et de reconnaissance !
Le fait qu’il humilie ses enfants toute leur vie peut malheureusement les rendre pervers narcissique à leur tour ou dépendant affectif !

2 comments

  1. Dans notre histoire finalement, mes aînés ont perçu le caractère pervers de leur père bien avant moi. Ce qui nous ai aidé c’est que nous sommes restés soudés les uns aux autres et il n’a pas su affronter notre « bloc ». Du coup sa rage se portait essentiellement sur moi lorsque je défendais mes enfants ce qui les a rendu témoins bien plus qu’il ne l’aurait souhaité.
    Les garçons ont été plus souples que les filles (j’ai 2 filles et 3 garçons mais l’aîné ne vivait pas avec nous). Et surtout notre dernier est autiste ce qui, paradoxalement l’a protégé puisque à l’abri du chantage affectif.
    Aujourd’hui, alors que nous sommes tous sortis de son emprise, nous parlons beaucoup des raisons qui nous ont fait supporter l’insupportable et je suis heureuse de constater qu’ils en sont sortis sans de trop vilaines blessures.
    L’un de mes fils (il a 20 ans) qui porte à ses mains un bague que je lui ai offerte et une bague offerte par son père m’a dit il a quelques jours que la bague de son père venait de se fendre ! Il a trouvé ça incroyable comme symbole et a décidé de la garder à sa main pour se souvenir.
    Il n’y a pas de colère en eux et j’en suis soulagée. Ils sont tristes et amers mais plus que tout ils sont soulagés de voir qu’à mon tour j’ai pu m’échapper de sa prison.
    Aujourd’hui notre bourreau a reporté son emprise sur une autre famille. Je le vois faire exactement la même chose qu’il a faite avec nous !!
    Sa nouvelle proie a quitté son emploi, elle va se séparer de l’un de ses fils qu’elle va renvoyer chez son père, elle a quitté tous ses amis. Il « drague » la fille adolescente…
    Je sais que je ne peux rien faire pour les protéger. Ils ne me croiraient pas, pas plus que je ne l’aurais cru à l’époque où j’étais sous son emprise
    Je ne peux que le laisser vivre sa vie et reconstruire la mienne, et me réjouir que mes enfants aillent bien.

  2. Le manque d’empathie chez un parent devient évident avec l’arrivée des enfants. Et le bébé aussi va le sentir dès la naissance. Comment cela se traduit ? absence d’instinct maternel/paternel (refus soudain d’allaiter, manque de tendresse, de calins.. une forme de rejet de l’être vivant qui dérange le petit confort).
    Chez le bébé, un signe qui ne trompe pas : le stress.
    Alors au premier bébé on ne fait pas trop attention, c’est le premier, c’est « normal ». Mais l’histoire se répète avec les suivants, accompagnée de l’ambiance riche en hurlements. Et là vous avez compris (trop tard malheureusement).

    Plus tard les enfants seront utilisés pour obtenir une pension alimentaire.
    Ou bien on va priver l’autre de ses enfants : on va demander la garde totale tout en reprochant à l’autre de ne pas s’en occuper. On va autoriser tout ce que l’autre interdit pour garder le pouvoir. On va dénigrer tout ce que fait l’autre (tes vacances, c’est nul, le pull qu’il t’a acheté il est moche etc.). Et finalement, à force de coups tordus, l’enfant utilisé va adopter le même comportement avec vous que l’autre parent : il vous hurle dessus, vous prend pour un porte-monnaie et ne vous respecte plus.

    Destruction de l’autre au travers de l’enfant, c’est l’enfant qui est détruit en premier : on lui vole son enfance.

    Mais attention, le danger peut venir aussi des profs, les instits ET SUR INTERNET il y a des petits malins qui savent que pour vous nuire, les enfants sont la cible idéale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s