LA COLÈRE – BARBARA

Tu bouges, tu bouges
Je ne bougerai pas, j’attends
Et rouge, et rouge
Une flamme s’en va, dansant
Et soudent, c’est la terre
Qui s’ouvre, qui s’ouvre
Vocifère ta colère
Qui claque, éclate
Tu bouges, tu bouges
Moi je ne bouge pas, j’attends

 

Tu tonnes, résonnes
Le bruit de tes cris maintenant
Tu casses, agaces
Le temps a suspendu son temps
Tu armes tes armes,
Tu guettes mes larmes
Et je reste de glace
Méfiante, prudente
Tes armes, tes drames
Ne m’alarmeront pas, j’attends

 

Et je guette, je guette
Je vais saisir entre mes dents
Je guette, je guette
L’instant où tu vas, pantelant ,
Reprendre ton souffle, ton souffle
Qui s’essouffle, s’essouffle
Ça ne tardera pas, attends

 

Alors, alors
Démente mais lente ,
Je me déplace lentement
Mes hanches balancent
J’ai un couteau entre mes dents
Ma bouche, si douce,
Crache le feu et les serpents,
La folie, la furie
Je hurle vengeance
Je n’épargnerai rien, attends

 

La terre, la terre
S’ouvre, s’ouvre
C’est fini, c’est fini
Je ne veux plus de nous, va-t’en
Va-t’en, va-t’en…

 
Une deuxième version a été enregistrée en 1972.
Le deuxième couplet devient :

Tu rages, orages,
Je te regarde et je t’attends
Tourmente, tourmente,
Ta colère va grandissant
Géante, violente,
Ta furie dévaste le temps
Tu armes tes armes
Et guettes mes larmes,
Injuries, incendies,
Je ne bougerai pas, j’attends

Le quatrième couplet :

Alors, alors,
Je bouge, je bouge,
Je me déplace lentement
Et rouge, et rouge,
Une flamme s’en va, dansant
Et soudain c’est l’enfer

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s