HARCÈLEMENT SCOLAIRE : LOLA, 14 ANS, TÉMOIGNE

Tout a commencé par des moqueries. On dit que les enfants ont la dent dure avec ceux qui sont différents. Lola, qui termine sa 2e année scolaire au collège de Sainte-Ménehould, est née avec une malformation faciale. Par ailleurs timide et chétive pour son âge, elle constitue une proie facile pour les quolibets.

 

Lola n’est pas du genre plaintive. Pas agressive non plus. « Je ne réponds pas, je laisse parler et je vais voir la CPE. » Isolée au collège, la jeune fille reproduit le même schéma à l’extérieur. Par peur de croiser des camarades de classe, et en particulier celles qui ont fait d’elle leur bouc émissaire, elle ne veut plus aller faire les courses ou descendre du collège à pied à l’heure de la sortie des classes.

 

VOIR L’ARTICLE COMPLET DE L’UNION

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s